dim. Juin 28th, 2020

Tempête au Grande-Bretagne: Cameron promet des fonds d’urgence

2 min read

L’Angleterre n’en a pas fini avec les fortes pluies et les inondations qui s’abattent depuis samedi sur sa partie nord-ouest. Les services météorologiques annoncent encore des précipitations impressionnantes cette semaine, alors que plus de 7.000 foyers restaient privés de courant lundi dans les comtés de Cumbria et de Lancaster, contre 60.000 la veille. L’armée a été déployée dans les zones les plus touchées afin d’aider les services de secours.

Ce lundi, le Premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé sur son compte Twitter, qu’il allait se déplacer ce lundi sur l’un des secteurs touchés par les intempéries, après une réunion COBRA (Cabinet Office Briefing Room) qui permet la coordination des secours et la gestion de crise.

Lundi matin, un corps a été retrouvé dans le comté de Cumbria, un des plus affectés par les fortes pluies, et samedi, à Londres, un homme de 90 ans est mort près d’une station de métro après avoir été projeté par un coup de vent sur un autobus.

La région du nord-ouest de l’Angleterre restera en « alerte jaune » jusqu’à jeudi, a indiqué Météorologie nationale (Met Office), soulignant que les sols détrempés et le « niveau élevé » des rivières faisaient courir le risque de nouvelles inondations.

Au cours des derniers jours, certaines zones ont reçu en 24 heures l’équivalent d’un mois de précipitations, tandis que le niveau de l’eau a atteint par endroits la hauteur d’un homme, avec des rues entières submergées par les flots.

Près de 350 militaires ont notamment été déployés à Carlisle, une ville de plus de 72.000 habitants du comté de Cumbria, à une quinzaine de kilomètres au sud de l’Ecosse. Les soldats déployés viennent aider les équipes de secours dans des villes et villages où l’eau atteint par endroit la hauteur d’un homme rendant nécessaires des évacuations. L’armée a aussi acheminé des systèmes de pompage, là où il a plu en 24 heures l’équivalent d’un mois de précipitation.

Le gouvernement britannique a lancé des appels à la prudence pour les habitants du nord de l’Angleterre, à cause de nouvelles pluies attendues cette semaine. Elles devraient aussi toucher le sud-ouest de l’Ecosse, où des rencontres sportives ont d’ores et déjà été reportées.Lors de l’hiver 2013-14, des milliers d’habitations avaient été inondées dans le sud et l’ouest du pays à la suite de crues provoquées par des pluies historiques. En Grande-Bretagne, pays insulaire, près d’un logement sur cinq est menacé par les inondations, selon l’Association des experts immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email