mer. Avr 1st, 2020

« Dort » est le silence

2 min read

« Dort » est le silence

Le devoir de réserve. Où s’arrête le secret professionnel et le respect de la confidentialité ? Un cas de conscience auquel va être confronté un psychanalyste avec un patient qui lui fait des révélations inhabituelles. Souffrant de crises d’angoisse chroniques, il vient libérer sa conscience prisonnière de sa peur de la mort liée à des « affaires » datant de 30 ans. Il lui ouvre alors son âme, lui parle de lui, de sa vie, de son enfance, de ses parents adoptifs. Une rédemption pour absolution qui prend en otage le thérapeute. Que faire de ses informations ? Secret professionnel contre loi du silence. Un duel va donc confronter les deux hommes. Praticien face à son patient. Un travail d’analyse conduisant à une connaissance de soi.  Qu’elle sera l’issue de cette captive psychanalyse ? La loi du silence sera-t-elle transgressée où est-ce l’impunité qui triomphera ?

« Un contrat », une comédie dramatique bousculant la conscience et ouvrant la réflexion philosophique mise en scène par Stanislas Rosemin, tirée du roman noir éponyme (1999) de Tonino Benacquista, scénariste, lauréat de nombreux Prix Littéraires ayant notamment co-signé les dialogues d’un Lucky Luke avec Daniel Pennac en 2010. Un huis clos haletant interprété avec maestria par Patrick Seminor et Olivier Douau – Au Studio Marie Belle du théâtre du Gymnase, les jeudi, vendredi et samedi à 20h30 jusqu’au 21 mars – Réservations : 01 42 46 79 79

Visuels : (C) DR/DV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS20
Follow by Email
Facebook0
20
20
20
20