Catégories

21 janvier 2022

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

9ème EDITION DU GALA PLAY INTERNATIONAL

5 min read
Aujourd'hui après 9 ans, on célèbre cette journée dans plus de 100 pays. Le but est de promouvoir le don et la philanthropie à travers le monde. Ainsi, elle porte le nom de "Un Dia Para Dara" chez les Hispaniques, "Mardi, je donne" au Québec , "Mardi Généreux" en Russie ou encore "Dia De Doar" au Brésil. En France, un collectif d'organisations regroupant des associations, fondations, entreprises et individus . Yaël Aferiat et Fred Fournier ont lancé en France, le "Giving Tuesday" pour la première fois en 2018. Ils voulaient promouvoir le mouvement le plus largement possible, en participant activement à la mobilisation prenante de toutes les parties.
La  9ème édition du Gala Play International s’est tenue cette année le 30 novembre à Paris-La Défense Arena. Ce fut l’occasion de célébrer le « Giving Tuesday » (Journée de Générosité).
 
Qu’est-ce que le « Giving Tuesday »?
 
Né en 2012,le Giving Tuesday » est une initiative de l’équipe du Belfer Center for Innovation and Social Impact du 92Y, résidence étudiante située à Manhattan. Cet événement, aussi appelé Journée Mondiale de la Générosité et de la Solidarité, est fêtée le mardi suivant Thanksgiving (4ème jeudi de Novembre). On considère qu’il s’agit d’une réponse aux événements commerciaux du « Black Friday » et du « Cyber Monday ». Cette journée est aussi le moment de se rencontrer à travers le monde, autour d’un objectif commun, pour faire un don, que l’on soit une association, un privé ou une société.
 
Aujourd’hui après 9 ans, on célèbre cette journée dans plus de 100 pays. Le but est de promouvoir le don et la philanthropie à travers le monde. Ainsi, elle porte le nom de « Un Dia Para Dara » chez les Hispaniques, « Mardi, je donne » au Québec , « Mardi Généreux » en Russie ou encore « Dia De Doar » au Brésil. En France, un collectif d’organisations regroupant des associations, fondations, entreprises et individus . Yaël Aferiat et Fred Fournier  ont lancé en France, le « Giving Tuesday » pour la première fois en 2018. Ils voulaient promouvoir le mouvement le plus largement possible, en participant activement à la mobilisation prenante de toutes les parties. 
 
Les chiffres de 2020 malgré la pandémie
 
L’an dernier, malgré la pandémie, le « Giving Tuesday » a enregistré de bons résultats:
  • Plus de 150 pays impliqués dans le monde.
  • Plus de 180 acteurs ont rejoint le mouvement.
  • On comptabilisait 21 ambassadeurs.
  • Les dons ont pu se faire sous 5 formes.
  • On a constaté 273 retombées médiatiques.
L’an dernier, le 5 mai 2020, ‘Giving Tuesday » a lancé « Giving Tuesday Now » afin de renforcer les actions suite à la crise de la Covid-19. Cette action a servi à remercier et soutenir tous ceux qui se battent contre le virus à travers les actes et les réseaux sociaux. C’est ensemble, qu’on peut surmonter cette crise sans précédent.
En faisant un don, en aidant ses voisins, en étant bénévole, en luttant avec une association ou même en donnant son sang, le principal était d’être solidaire dans une seule et même communauté mondiale.
 
Comment s’est traduite la Journée Exceptionnelle du Giving Tuesday Now »?
 
Des chiffres très prometteurs:
  • 80 pays mobilisés
  • 460 projets déposés sur la carte de France
  • #Top 10 des hashtags les plus utilisés le 5 mai 2020
  • 35 000 tweets échangés avec #Giving Tuesday Now
Play International engagé pour le « Giving Tuesday »
 
Comme chaque année depuis 2012, Play International a organisé un diner de gala. organisé pour la Journée Mondiale de la Générosité, il a réuni des a réuni de grands champions, entreprises, donateurs et soutiens engagés à leurs côtés..
 
Après un an d’absence lié à la pandémie, le gala a changé de lieu, souhaitant être plus proche du sport et des terrains. C’est pourquoi, il s’est installé à Paris, La Défense Aréna.. Pour l’occasion, la journaliste sportive Laurie Delhostal a présenté la soirée.
 
Côté animations, l’escrimeur, champion olympique à Tokyo, Enzo Lefort, a présenté une série de photographies argentiques de son exposition, « Behind the mask ».. Le magicien et mentaliste Larsène est passé à chaque table pour exercer ses tours.. La soirée était animée par le DJ RLP qui a fait danser les convives. et une tombola réservait des lots exceptionnels.
 
Pourquoi ce dîner de gala? 
 
Play International organise chaque année un dîner de gala afin de lever des fonds pour la cause de l’enfance et de l’éducation, une cause qui lui est chère.. Chaque table réunit 9 convives et 1 sportif. C’est ainsi que depuis 2012, près de 200 champions, personnalités et convives ont permis de récolter  aux côtés des 130 entreprises, fondations et donateurs, plus d’un demi million d’euros grâce à leurs participations.
 
Grâce à cette mobilisation, 150 000 enfants des plus vulnérables ont pu profité du développement du programme Playdagogie à travers le monde( France dont Mayotte, Burundi, Kosovo ou Sénégal…) Il sert à promouvoir le sport et l’éducation, tout en favorisant une meilleure santé au quotidien.
 
Pour l’édition 2021, le thème était l’engagement et le sport. Pour cela, 180 sportifs de haut niveau et personnalités étaient présents.
 
Cette soirée fut un moment mémorable à partager avec les sportifs qui n’ont pas manqué de discuter de leurs performances, d’anecdotes et de leur engagement en tant qu’ambassadeur auprès de l’ONG.
 
Liste des ambassadeurs
 
Luc Abalo, William Accambray, Alex Adelaide, Clarisse Agbegnenou, Arnaud Assoumani, Aladji Ba, Mathieu Bastareaud, Arthur Bauchet, Cécilia Berder, Habib Beye, Mathieu Blin, Hugo Bonneval, Yannick Borel, Vanessa Boslak, Manon Brunet, Sébastien Chabal, Myriam Chomaz, PierreHenri « Até » Chuet, Benjamin Compaore, Harold Correa, Lénaïg Corson, Théo Curin, Paul-Henri de Le Rue, Nathalie Deuchy, Gévrise Emane, Tony Estanguet, Laurence Fischer, Alexandre Flanquart, Manon Genest, Laura Georges, Bertrand Gille, Guillaume Gille, Priscilla Gneto, Emilie Gomis, Kafetien Gomis Amélie Goudjo, Sidney Govou, Mathilde Gros, Astrid Guyart Brice Guyart, Samuel Honrubia Muriel Hurtis, Lebron James, Michaël Jérémiasz, Frédérique Jossinet, Nikola Karabatic, Nantenin Keita, Gauthier Klauss, Angélina Lanza, David Larose, Renaud Lavillenie, Eugénie Le Sommer, Enzo Lefort, Ugo Legrand, Christophe Lemaitre, Charlotte Lembach, Dan « apEX » Madesclaire, Pascal MartinotLagarde, Malia Metella, Kevin Mayer, Kristina Mladenovic, Cyril Moré, Estelle Mossely, Daniel Narcisse, Hassan Ndam, Emmeline Ndongue, Maureen Nisima, MarcAntoine Olivier, Sarah Ourahmoune, Automne Pavia, Matthieu Péché, Loïc Pietri, Florent Piétrus, Allison Pineau, Raphaël Poulain, Pierre Rabadan, Victoria Ravva, Morgan Sanson, Camille Serme, Adèle Stern, Robins TchaleWachou, Lucile Woodward et Isabelle Yacoubou.
 
Quelle est la mission de Play International?
 
Créé en 1999, Play International est une ONG basée sur le sport. Droit fondamental, il permet de résoudre les problématiques des sociétés. Depuis sa fondation, elle met en oeuvre des projets éducatifs et humanitaires dans près de 20 pays à travers le monde. Ses actions sur le terrains prouvent qu’il est possible d’utiliser l’activité physique et sportive pour changer le cours de la vie.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email