Catégories

29 septembre 2020

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Avec Kinky Boots, la comédie musicale a trouvé chaussure à son pied

2 min read

Les Drag Queen sont à l’honneur. Après « Priscilla, folle du désert », arrive le 12 mars dans plus de 100 salles de cinéma Pathé en France la projection unique de l’incroyable comédie musicale « Kinky Boots » jouée pour la toute première fois en 2012. Merci à Cindy Lauper qui en a écrit les musiques et les paroles et à Harvey Fierstein pour le livret.

Tirée d’une histoire vraie, le spectacle dont le film éponyme est sorti en 2005, raconte celle de Charlie Price qui hérite de la fabrique de chaussures de luxe de son père. En reprendre les rênes n’est pas ce qu’il se souhaitait, lui qui était parti vivre à Londres avec sa fiancée. Et pourtant. Il revient à Northamptonshire car « Il faut prendre ce que la vie te donne (…), accepter son héritage ». Mais l’entreprise familiale est au bord de la faillite. Une rencontre va être déterminante dans ses choix à venir. Celle de Lola, Drag Queen de son état, pour qui être perché sur des talons « c’est canon ».

Deux destins que tout oppose se croisent. De leur amitié nait une association. Ensemble, Ils décident de sauver Price & Fils en cassant les codes d’un marché traditionnel, révolutionnant le produit en le repensant. Et comment ça ? En créant une botte glamour et très sexy, au design non conventionnel et aux hauts talons dont la collection qui en découlera sera présentée à Milan. C’est ainsi que la « coquine révolution » de la chaussure est lancée.

De Broadway où il a été récompensé de 6 Tony Awards dont celle de la meilleure comédie musicale, à Londres, le succès de ce spectacle est aussi vertigineux que la hauteur des talons des Kinky Boots. Tout y est parfait. Les décors, les costumes, les voix sans oublier les Angels. Charismatiques et magnétiques à souhait le groupe de Drag Queen évolue et danse tout en grâce et élégance, perché sur des talons de 20 cm. Deux heures d’un show hallucinant durant lesquelles on ne peut qu’être subjugué par ce qui se passe sur scène, notamment la performance de l’artiste incarnant Lola. Ici point de caricature irrévérencieuse. Majestueux dans chacun de ses mouvements, il transcende son personnage de Drag Queen. À travers lui, dans une vibration communicative, on y reçoit des messages de tolérance, d’acceptation de soi, de dictas du genre, d’intégration, de choix de vie.

Une histoire d’amitié pour tout public. Un spectacle coloré et dynamique à voir absolument en salles le 12 mars prochain dans toute la France et qui sait, peut-être un jour sur l’une de nos grandes scènes. Le succès ne pourra y être qu’au rendez-vous. Alors, à bon entendeur …

2 thoughts on “Avec Kinky Boots, la comédie musicale a trouvé chaussure à son pied

  1. Hey! I could have sworn I’ve been to this blog before but after checking through some of the post I realized it’s new to me. Anyways, I’m definitely happy I found it and I’ll be book-marking and checking back often!|

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email