Catégories

30 septembre 2020

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Cette année, un ramadan en confinement

5 min read

Cette année, le Ramadan a débuté le vendredi 24 avril et s’achèvera le 24 mai prochain par la fête de l’Aïd el-Fitr, correspondant au premier jour du mois de Chawwal et à la célébration de la fin du jeûne du Ramadan. La “nuit du doute “s’est tenue le 23 avril.

La France compte entre 5 et 6 millions de musulmans pratiquants et non pratiquants,  ce qui fait de l’islam la 2ème religion du pays, et de la communauté musulmane française la première en Europe.

Le 24 avril est aussi la date de début du Ramadan en Arabie Saoudite, en Egypte, en Irak, au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Tunisie, au Bahreïn ou encore en Australie et sur le continent américain. Cette année, suite au confinement, la Grande Mosquée de la Mecque, presque vide lors du premier jour de Ramadan; seuls l’imam de la mosquée et le personnel de sécurité et de nettoyage ont été autorisés à prier à l’intérieur alors qu’habituellement plusieurs centaines de milliers de pèlerins s’y retrouvent tous les ans pour se recueillir.

En cette période de confinement, les réunion de groupe sont interdites, les mosquées sont fermées (mardi 21 au soir, Emmanuel Macron avait affirmé aux responsables de culte vouloir attendre jusqu’à début juin ou mi-juin avant toute réouverture des lieux de culte) et on espère que ce mois sacré où convivialité et retrouvailles sont de mise pour les prières et les repas pour rompre le jeûne, se déroulera dans de bonnes conditions avec respect des distanciations et des gestes barrières. Toutefois la banlieue nord-est de Paris reste un endroit à risque en Ile de France. Les fidèles devront donc rester chez eux pour se recueillir durant cette période  inédite cette année suite aux risques sanitaires liés à la pandémie du Covid 19.

“Les musulmans s’y sont préparés en puisant dans leur foi et leurs traditions les moyens de vivre ce moment important tout en restant chez eux “, a déclaré le Conseil Français du Culte Musulman.

Durant un mois, les musulmans aptes à suivre le Ramadan devront s’abstenir de boire, manger,   fumer, avoir des rapports sexuels  ou se maquiller entre le lever et le coucher du soleil, soit entre la première prière du matin (fejr) et celle du crépuscule (maghrib). Les fidèles devront jeûner chaque jour entre 4h-5h du matin et 21h-22h le soir. L’heure des prières est variable selon l’endroit où se trouvent les fidèles (Paris, Lyon, Marseille, bordeaux ou Strasbourg). Les enfants, les personnes âgées , les femmes enceintes ou venant d’accoucher ou les malades peuvent s’abstenir de jeûner tout comme les personnes atteintes de Covid 19. Toutefois,  selon l’OMS, jeûner n’augmente pas les risques de contracter le Covid-19.

Le Ramadan a commencé par “La nuit du doute” (ou “nuit de l’annonce”) le 23 avril 2020 suite à l’observation du ciel à 18h à la Grande Mosquée de Paris. Le Ramadan étant un mois du calendrier lunaire islamique (29 à 30 jours), c’est par l’observation des astres qu’il démarre. On détermine la date en observant la position de la lune. Si elle est visible à l’oeil nu, on se trouve à la fin du mois en cours, le mois suivant peut débuter. La tradition de la “nuit du doute” se réfère au “hadith“, une déclaration orale du Prophète dans laquelle il note : “Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et rompez le jeûne lorsque vous le verrez aussi”.

Pour les musulmans pratiquants, le Ramadan daterait du moment où le prophète de l’islam Mahomet a fuit de La Mecque à Médine, (anciennement Yathrib) en 622, 2 ans après l’hégire (en arabe immigration), c’est aussi la date à laquelle commence le calendrier musulman où le Coran a été révélé.  Le Ramadan correspond au 9ème mois du calendrier musulman, qui compte 11 jours de moins que le calendrier solaire.

Pendant le Ramadan, durant cette période de pandémie de coronavirus, la rupture du jeûne est difficile à réaliser, les réunions étant interdites. Il est donc préférable de rester chez soi en petite communauté afin de pouvoir respecter les distanciations et les gestes barrières, l’utilisation des technologies numériques étant recommandée pour faire comme si on était ensemble. Si d’ordinaire, les repas où chacun apportait un plat, se tenaient chaque soir en famille et entre amis pour parler religion et souvenir de famille, il est possible cette année de se faire livrer un repas par des coursiers, particulièrement pour les plus démunis te les personnes seules. Des associations s’organisent pour préparer à manger et le redistribuer aux sans-abris tout en respectant les règles sanitaires.

Que mange-t-on pendant le Ramadan?

On commence par les pains traditionnels  moelleux et réconfortants après une journée de jeûne puis  les bricks (à l’oeuf, au boeuf, au poulet, au thon ou aux légumes) suivies des plats traditionnels (Tajine, chakchouka aux oeufs, crevettes à la sauce chermoula et légumes rôtis au cumin et au miel… ) et pour finir  les desserts (Baklawa, cornes de gazelle, briouats aux amandes et salade de fruits à la fleur d’oranger…).

Un repas spécial est réalisé pour l’Aid-El- Fitr, composé d’un plateau d’entrées (salade composée, assiettes variées, un zaalouk,(caviar d’aubergines), carottes au cumin…, minis burgers, toasts salés, feuilletés aux saucisses, minis brochettes de poulet ou de poisson, brochettes de crudités ou wraps détaillés en plusieurs parties); un plat (Le couscous ou un poulet rôti, aux olives ou encore une pastilla version océane); le dessert (fruits, plateau de pâtisseries orientales, msemens ou baghrirs). On peut aussi réaliser un layer cake, une tarte au citron meringuée, des îles flottantes, un tiramisu, des choux à la crème, un entremet, un fraisier, ou encore une charlotte. Le tout sera accompagné de boissons maison (jus de fruits, jus de gingembre, citronnade, thé à la pêche ou à la menthe, bissap, ou encore au pain de singe, sodas, limonade.)

3 thoughts on “Cette année, un ramadan en confinement

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email