Catégories

9 février 2021

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Un couvre-feu est mis en place dès le 15 décembre à partir de 20h

3 min read

Le Premier ministre Jean Castex, et les ministres de la Santé et de l’Intérieur, ont fixé ce jeudi le cap pour les fêtes de fin d’année.

Et comme le craignaient de nombreux Français, le chef du gouvernement a annoncé que si « les règles vont changer le 15 décembre prochain », elles seront « plus strictes que ce que nous avions initialement envisagé ».

La réouverture des lieux culturels envisagée le 15 décembre est repoussée de trois semaines a annoncé le Premier ministre jeudi.

En conséquence, la réouverture envisagée des lieux culturels, comme les musées, les cinémas ou les théâtres est repoussée de trois semaines a annoncé le Premier ministre. Le couvre-feu sera rétabli le 15 décembre et débutera à 20 heures. Il s’appliquera également le 31 décembre contrairement à ce qu’avait annoncé Emmanuel Macron le 24 novembre. Les attestations de déplacement ne seront plus nécessaires en journée.

« 5.000 nouveaux cas par jour, c’est le niveau auquel nous pouvons reprendre le contrôle de l’épidémie en traçant les malades », a rappelé Jean Castex avant d’annoncer que les établissements recevant du public resteront fermés trois semaines supplémentaires et ne rouvriront pas le 15 décembre.

« Même si tous ces établissements disposent de protocoles sanitaires, la logique que nous devons suivre est d’éviter d’accroître les flux, les concentrations, les brassages de public », a déclaré le chef du gouvernement. « Les conditions posées pour leur réouverture ne sont hélas pas réunies. Il s’agit principalement des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des musées, mais aussi de l’accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos » a-t-il précisé.

Un nouveau point sera fait le 7 janvier pour une éventuelle réouverture en fonction de la situation sanitaire. Les aides sont maintenues, a également indiqué le Premier ministre. Par ailleurs, bars et restaurants restent fermés.

Le couvre-feu qui sera instauré dès 20h à partir du 15 décembre, en dehors des territoires ultra-marins, s’appliquera aussi lors du réveillon du 31 décembre, contrairement à ce qu’avait envisagé initialement le gouvernement, a également annoncé le Premier ministre.

Ce réveillon « concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique », et « si la circulation avait continué à se réduire fortement, nous aurions pu assumer ce risque, mais ce n’est pas le cas » et nous devons « respecter la règle du couvre-feu, rester chez soi, donc, le 31 décembre », a déclaré le chef du gouvernement.

Par ailleurs, les forces de l’ordre vont mettre en place « un renforcement des contrôles » de ce couvre-feu, a indiqué Gérald Darmanin. « Il n’y aura pas de consignes d’indulgence » a insisté le ministre de l’Intérieur, qui a rappelé que ne pas pouvoir justifier son déplacement par une attestation expose à « une amende forfaitaire de 135 euros ».

Les motifs de dérogation au couvre-feu sont : les motifs professionnels, les raisons médicales, les motifs familiaux impérieux, les personnes en situation de handicap et leur accompagnant, les missions d’intérêt général et les sorties pour promener les animaux de compagnie.

En revanche, le couvre-feu ne s’appliquera pas le 24 décembre au soir et les déplacements seront autorisés. Toutefois le Premier ministre a de nouveau recommandé de réunir « pas plus de six adultes à la fois » à Noël.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email