jeu. Juil 23rd, 2020

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Djamel Saïbi ose une pièce sur le féminicide

3 min read

C’est un problème de société. Les violences faites aux femmes ne dépendent ni des origines, ni des statuts sociaux ou culturels. Elles sont une réalité qui tuent en France, une femme tous les deux jours. Le confinement a malheureusement intensifié ce fléau par l’accroissement de 30% de l’agressivité conjugale. Toutefois, aujourd’hui, la prise de conscience est bien collective. Des mobilisations ont lieu un peu partout. Des associations et des organisations s’activent pour que cesse ce féminicide et qu’il ne fasse plus la une des rubriques faits divers.

À sa manière, Djamel Saïbi a souhaité apporter sa pierre à l’édifice. Une simple rencontre aura suffi à l’inspirer et lui permettre de s’exprimer sur cette réalité. Avec lui, il n’est pas question de choquer, mais de sensibiliser, pour mieux prévenir et surtout, ne plus rester sourd et aveugle.  Les Ecchymoses invisibles « sont « ces bleus, ces violences (…) qui ne sont pas toujours visibles. Il s’agit alors pour les victimes de prouver – et c’est le parcours du combattant – qu’elles ont bien reçu des coups. C’est de toutes ces violences dont il est question (…) au travers du couple Corinne et Michel.

Dans sa pièce, Djamel Saïbi donne la place à la pertinence et à la véracité d’une situation inqualifiable aux conséquences avilissantes qui n’a trouvé pour seul refuge, que le mutisme.  Ici, Michel et Corinne ne sont que les transcripteurs « d’une pièce « vérité » inspirée de toute cette émotion ressentie à l’écoute du terrible parcours » de celle qui a indirectement insufflé à l’auteur, ce sujet.

Michel est policier et surtout passionné par les avions de guerre. Il vient d’acquérir de nouvelles maquettes qu’il veut montrer à Fabian, l’un de ses collègues. Il l’a donc invité à dîner et demande à Corinne son épouse dévouée et soumise de tout préparer et d’être à la hauteur. Oui mais, pas ce soir. Depuis 24 ans, Corinne est sous l’emprise psychologique, physique et matérielle de son pervers narcissique de mari. Ses enfants sont partis. Ses amis l’ont délaissée.  Il a réussi à la couper de tout et de tous en la privant de sa carte de crédit. C’est lui qui achète ses bijoux, ses robes, ses sacs de grands créateurs. Cela fait des années qu’elle encaisse impuissante et muette ses joutes verbales, ainsi que son chantage affectif. Et pourtant, il l’a aimé Corinne. « Il la trouvait jolie. Elle était une femme exceptionnelle. Une femme merveilleuse. Fabuleuse, même ! (…) Mais ça, c’était avant. Bien avant.”

Aujourd’hui, la coupe est pleine. Comme l’explique Emma Dubois, la comédienne qui l’interprète, « Corinne est à un tournant de sa vie. Elle a l’impression que ce soir est son dernier soir ! »  Corinne qui a tout de même pris le temps de mettre une robe a décidé de faire face à Michel qui lui demande d’aller se changer. Va-t-elle avoir le courage de le quitter pour mettre un terme à ce harcèlement moral et physique dont elle est victime. ? Va-t-elle enfin ne plus se laisser rabaisser, oser répondre à ses injures et tenir tête à cet homme cultivé et respectable en apparence qu’est son bourreau de mari, qui ne pense pas à mal en la maltraitant de la sorte ; la seule obsession de cet homme meurtrit et délaissé par ses parents, étant de la perdre, elle. Aussi, va-t-elle se servir du SP 2022 calibre 9mn qu’elle a dans son sac Birkin à cinq mille euros, qu’il lui a offert ?

« Les Ecchymoses invisibles » une pièce d’émotion qui ne pourra laisser insensible. Des mots pour des bleus à l’âme écris et mis en scène par Djamel Saïbi. Un huis clos sur la terreur maritale interprété avec justesse par Emma Dubois et Eric Moscardo.

Diffusion exceptionnelle en direct le dimanche 28 juin à 20h00 sur YouTube / « La Py Sphère »

Représentations au Théo Théâtre (Paris XVème) les 9, 10,11, 16, 17 et 18 juillet à 20h15 – Réservations : 01 45 54 00 16 – www.theotheatre.com

Visuels : © Marceau Uguen et Regine Beyrand

1 thought on “Djamel Saïbi ose une pièce sur le féminicide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email