Catégories

27 février 2021

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

La mer est en deuil

3 min read
"Bon vent", cher Georges Pernoud !

Bon vent!...

C’est avec une grande émotion que les Français ont appris le décès, ce 10 janvier 2021, à l’âge de 73 ans, de Georges Pernoud, le père de l’émission « Thalassa », le Magazine de la mer.

Chaque vendredi soir sur France 3, durant 37 années, de 1980 à 2017, il s’invitait dans leurs foyers avec sa bonhomie tendre, sa simplicité et son équipe sympathique. Il faisait partie de la famille. On l’aimait bien.
Georges Pernoud est l’animateur ayant eu la plus grande longévité à la tête d’une émission de télévision.

1704 numéros présentés !


Journaliste, animateur et producteur de télévision, il a commencé sa carrière à l’ORTF comme cadreur.
Il accompagne d’abord Haroun Tazieff dans des expéditions au Congo et en Ethiopie, puis participe à la course à la voile autour du monde, la Whitbread.

C’est à cette occasion qu’il se découvre une véritable passion pour la mer.
Le 4 juin 1975, sa proposition à France 3 d’un magazine consacré à la mer est acceptée.
Thalassa est née !
Une première émission enregistrée à Marseille est diffusée en voix off.
C’est seulement en 1980 qu’il en devient animateur.
Le succès est rapidement au rendez-vous et l’émission passe en prime time.
Se succèdent des enquêtes de grande qualité sur la mer – il parlait déjà de l’urgence de la protection du « poumon de la Planète » – sur les gens de mer, les bateaux, les aventuriers, les skippers …

Dans les années 2000, l’audience est à son plus haut niveau et l’émission a désormais sa péniche-studio amarrée sur la Seine.
A partir de 2004, la diffusion s’effectue depuis une goélette qui, chaque semaine, accoste dans un port différent pour le tournage.
En 1990, Georges Pernoud crée et produit « Faut pas rêver », magazine de reportages sur des pays lointains privilégiant la rencontre avec la population.

Six années durant, il a présidé la chaîne thématique Planète+Thalassa.
Il est aussi l’auteur d’une dizaine de livres traitant des voiliers, des ports, des côtes, des Iles … et bien sûr du titre « Bon vent ! », les mots sur lesquels il clôturait son émission.

Les hommages se sont multipliés à l’annonce de son décès.
Le Président Emmanuel Macron lui a rendu hommage par ces mots :
« Avec Thalassa qu’il créa et présenta pendant près de 40 ans, Georges Pernoud a transmis aux Français son amour de la mer et des paysages. À notre génération, aujourd’hui, de protéger cette nature qu’il nous a appris à connaître. »

Les skippers du Vendée Globe, depuis leurs positions respectives en plein Océan Atlantique, lui ont adressé des messages.
Nicolas Hulot a estimé qu’il a contribué aux premiers pas de l’écologie.

Ont afflué de toutes parts, tant du monde de la mer, de la Marine Nationale, de la sphère politique que des écologistes, des témoignages de sympathie.

 

« Bon vent », cher Georges Pernoud !

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email