Catégories

21 septembre 2021

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Les reprises-coups de coeur de Julia Paris

6 min read
Dans cet objectif, elle ne pense pas faire de clip sur ces reprises. Malgré cela, les retours sont très positifs.

Julia Paris reprend des titres de grands noms de la chanson française qu’elle affectionne et qui vous donnent envie de fredonner en les écoutant.

Son histoire

A à peine 24 ans, Julia Paris est auteure, interprète et productrice. Ses études à la Maison d’éducation de la Légion d’honneur, Louis Legrand et Sciences Po ne la prédestinaient pas à la musique.  Toutefois, ses connaissances musicales (chant, harpe et guitare) et son  goût pour l’écriture la poussent vers la chanson française à textes. Ses influences viennent de son adolescence car elle a grandi au son  de la variété française des années 1970. Son père ayant vécu aux Etats-Unis, la country inspire aussi son style. La liberté de France Gall et la légèreté de François Hardy marque ses compositions.

Ses débuts

2017 est l’année qui porte sur scène son premier spectacle musical. La « Comédie des Champs-Elysées » accueille « Edith Piaf entre France et Amérique ». Cette première expérience la mène à écrire des textes pour des artistes comme Louane ou Arcadian.

L’année suivante, Alain Delon lui demande de déclamer un de ses titres sur une musique de Rick Allison. Il choisit « Je n’aime que toi » parmi les 10 textes proposés. Pour la petite histoire, elle avait rencontré l’acteur lors du spectacle sur Piaf dont il devait être le parrain.

Après cette expérience, elle décide d’interpréter ses propres titres. Elle crée son label, « Productions Liberté » en 2019 et travaille sa voix avec une coache vocal, Zoé Gilbert.

Une nouvelle aventure

2020 est l’année d’un nouveau départ et du succès malgré la période Covid qui frappe le monde. En janvier, elle sort un EP éponyme de 4 titres, en collaboration avec les compositeurs Rick Alisson et Yacine Azeggagh. Son single « Fugue en Italie » accompagné par Yacine Azeggagh est disponible sur les plateformes de streaming dès avril, en pleine crise sanitaire. L’aventure est doublée d’un clip en motion design  réalisé par les graphistes Marie Kawczynski et Antoine Chassin.

Durant l’été, Julia Paris se produit sur des scènes prestigieuses dont celle de la Citadelle de St Tropez pour le « Rosé Day ». Le premier album « En Vol » est le cadeau de la rentrée, il contient le single « Il suffirait de rien ». Emmanuel Scorcelletti en réalise un clip en noir et blanc.

Une nouvelle voie suite au reconfinement

Forte de son expérience sur scène, elle avait prévu plusieurs dates pour défendre son album. Malheureusement la Covid en a décidé autrement, les dates étant supprimées et les salles fermées. Elle reprend l’écriture pour de nouveaux titres mais commence à écrire un livre.

C’est alors que l’idée de reprises est apparue. Son choix se porte sur des chansons qui lui tiennent à coeur. Elle enregistre seule avec une bande pré-enregistrée, dans son home studio sans arranger sa voix par la suite. La chanteuse reste fidèle à elle-même en reflétant sa simplicité et son professionnalisme. Elle donne à son public l’envie de chanter. Elle propose des chansons qui lui ont beaucoup plu sur le schéma de son spectacle « Edith Piaf, entre France et Amérique ». Ces reprises permettront de redécouvrir des chansons qu’on a tendance à oublier jusqu’à ce qu’on les réentende.

La grande ligne directrice est de « montrer quelque chose de vrai et naturel sur des chansons qu’on aime bien pour pousser les gens à chanter ». Aujourd’hui, les gens sont complexés de chanter, craignant le regard des autres ou de ne pas être pris au sérieux.

En quoi Julia Paris est-elle différente des autres chanteurs de sa génération?

Julia Paris a eu « la chance d’avoir autour d’elle, des gens qui lui ont inculqué le goût de lire, d’écouter des chansons, de découvrir de belles choses ». Elle a eu une « structuration mentale » qui lui a permis d’appréhender les choses » et pouvoir écrire ce qu’elle ressent et transmettre son ressenti. « En chanson, on a 3 minutes pour convaincre contrairement à un livre qui a des centaines de pages ». Sur les plateformes de streaming, l’introduction musicale proposée doit être très bonne ».

Les chansons de Julia sont créées dans le but de plaire à ceux qui les écoutent et de se souvenir de morceaux déjà connus. Elle travaille « comme on le faisait dans les années 60, 70, 80, c’est à dire avec des corps de métier différents: un compositeur, un parolier, un arrangeur, un mixeur et un interprète ». « C’est un retour à la dimension humaine et organique de la musique qui fait qu’une chanson est une chanson ». « L’harmonisation de tous ces savoir-faire donne des choses intemporelles qu’on peut encore écouter aujourd’hui comme des chansons de qualité ».

On peut comparer la création de chansons à un artisanat et à la « Haute Couture ». « Pour réaliser quelque-chose d’original, de nouveau, de beau et de professionnel, il faut du temps, comme pour le luxe, ». Ses chansons sont « des chansons Haute-Couture par rapport à ce qu’on peut sortir aujourd’hui de certains labels et de hautes productions. Elles prennent des sons pré-enregistrés et les montent différemment.  Il s’agit là « d’avantage d’un travail d’informaticien que de musicien et de créateur ». C’est pour toutes ces raisons que Julia Paris est différente.

 Le concept des reprises

Depuis le 1er juin, Julia Paris propose chaque mardi une reprise inédite disponible uniquement sur YouTube.

Pour mener à bien ce projet, Julia s’est rapprochée de Tency Music et du site Version Karaoké. C’est un cadeau aux personnes qui suivent Julia. Toutefois, il n’y aura pas d’album car elle peut exploiter les bandes musicales uniquement à des fins non commerciales.

La chanteuse a » toujours défendu la musique et l’image », trouvant que ce sont « 2 choses vraiment associées ». Mais le problème de la sortie d’un clip est l’interprétation. « Chacun a sa propre idée sur ce qu’il voit et ce qu’il entend ». Elle n’a donc pas envie d’imposer sa vision sur les titres choisis. « Chaque chanson est toujours associée à quelque-chose ». Dans cet objectif, elle ne pense pas faire de clip sur ces reprises. Malgré cela, les retours sont très positifs.

Toutes les reprises depuis le 1er juin

01/06/2021:  » Le Sud » de Nino Ferrer. Cette première cover annonce le début de l’été et  celui d’une série hebdomadaire de reprises.

08/06/2021: « La Fleur aux dents » de Joe Dassin 

15/06/2021: « L’Amitié » de Françoise Hardy

22/06/2021: « Alors Regarde » de Patrick Bruel

29/06/2021: « Il jouait du piano debout » de Michel Berger, interprété par France Gall

06/07/2021: « La Californie » de Julien Clerc

13/07/2021: « Les Vendanges de l’amour » de Marie Laforêt

20/07/2021: « Pour moi la vie va commencer » de Johnny Hallyday. BO du film « D’où viens-tu Johnny?

D’autres titres sont en préparation d’ici la fin de l’été, encore de belles surprises.

Quels projets pour l’avenir?

Julia sait s’entourer des bonnes personnes, mais elle fait tout de A à Z , c’est un » management d’équipe ». Quand elle travaille avec quelqu’un, elle  travaille avec lui pour ses connaissances et son savoir-faire et lui doit  sa confiance.  » Tout seul on va plus vite mais ensemble, on va plus loin », voilà une phrase qu’il faut garder à l’esprit.

Concernant le financement de ses projets, Julia se débat pour trouver des sponsors, ce qui n’est pas facile. Malheureusement, elle a créé son label en octobre 2019 mais elle n’a pu faire de bénéfices suite à la crise sanitaire. La SACEM se base sur les société qui lui ont rapporté pour distribuer ses aides.

Si les scènes programmées avaient eu lieu, il n’y aurait eu aucun problème à faire d’autres productions. Elle regrette que la France n’ait pas un programme comme en Scandinavie qui assure une  rémunération au monde du spectacle.

Pour le moment, Julia se concentre sur l’écriture de textes et de son livre. Elle espère que les choses rentreront dans l’ordre et faire plusieurs scènes le plus vite possible.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email