Catégories

16 novembre 2020

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Paris inaugure l’opération “Rallumez les feux de nos librairies”

6 min read
Chaque jour à 15h, des écrivains viendront en signe de résistance et solidarité dans une librairie pour rallumer ses lumières symboliquement.

Après le couvre-feu, le gouvernement a instauré un reconfinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

La culture est au centre d’un vif débat, notamment l’ouverture des librairies indépendantes.

Cette fois-ci, le confinement implique la réduction maximale des contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire.

Des attestations permanentes sont en ligne pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement. Le non respect du confinement implique une amende de 135€.

Activités autorisées

  • Faire ses courses alimentaires (achats de première nécessité, achats de fourniture nécessaires à l’activité professionnelle). Livraison à domicile.
  • Accompagner ses enfants à l’école.
  • Se rendre ou de revenir de son lieu de travail, exercer son activité professionnelle si le télétravail n’est pas possible.
  • Motifs médicaux (se rendre à l’hôpital, dans une pharmacie, chez un médecin, analyses médicales).
  •  Motifs familiaux impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires.
  • Aide aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d’enfants.
  •  Convocation judiciaire ou administrative, rendez-vous dans un service public  ou chez un opérateur (CAF, Pôle emploi, maisons départementales).
  •  Formations, examen (permis de conduire) ou un concours.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
  • Maraudes des associations de lutte contre la pauvreté, distribution d’aide alimentaire à domicile .
  • Activité physique (seulement pour une pratique individuelle de plein air comme le jogging).
  • Prendre l’air ou promener un animal domestique pendant une durée d’une heure et dans un rayon maximal d’un kilomètre .
  • Déménagements autorisés sur justificatif de l’entreprise de déménagement.

Lieux ouverts

  • Crèches, écoles, collèges et lycées, avec un protocole sanitaire renforcé dont port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.
  • Garderies, centres aérés, instituts médico-éducatifs et structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique.
  • Dans l’enseignement supérieur, les cours et travaux dirigés se font à distance, sauf certains travaux pratiques. Vente à emporter dans les restaurants universitaires. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible, uniquement sur rendez-vous.
  • Visites en EHPAD et maisons de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.
  • Télétravail est obligatoire à 100 % partout où il est possible.
  • Transports en commun.
  • Commerces alimentaires essentiels.
  • Stations-services et garages.
  • Laveries et blanchisseries, magasins de journaux et tabac, opticiens .
  • Magasins spécialisés : équipement informatique, télécommunications, location de voitures et d’équipement
  • Le secteur du bâtiment et des travaux publics ainsi que les usines et exploitations agricoles peuvent poursuivre leur activité.
  • Bureaux de poste et guichets de service publics.
  • Commerces de gros, les marchés alimentaires.
  • Parcs, jardins, plages et plans d’eau.
  • Lieux de culte  ouverts pour les cérémonies funéraires (maximum 30 personnes) et mariages (maximum 6 personnes).
  • Les cimetières.

Fermetures obligatoires

Les commerces et établissements recevant du public (ERP) non essentiels doivent fermer. Réévaluation de la décision de fermeture tous les 15 jours en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

L’état accorde une aide allant   jusqu’à 10 000 euros via le fonds de solidarité suite à la  fermeture administrative. Il étend le chômage partiel jusqu’au 31 décembre 2020. Il prolonge les prêts garantis par l’Etat  jusqu’au 30 juin 2021. Mise en place de dispositifs de prise en charge des loyers pour les PME .

  • Frontières extérieures à l’Union Européenne. Pour le moment, les frontières intérieures  restent ouvertes. Les Français de l’étrangers peuvent regagner le territoire national. Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire. Réalisation de tests rapides pour toutes les arrivées dans les ports et aéroports.
  • Déplacements entre régions
  • Bars, restaurants sauf vente à emporter, discothèques.
  •  Salles polyvalentes, salles de conférence, parcs d’attraction, salons, foires et expositions.
  • Magasins de vêtements, librairies, coiffeurs, établissements d’esthétique.
  • Salles de spectacle et les cinémas.
  • Salles de sport et gymnases (sports collectifs même en plein air interdits).
  • Etablissements d’activités extrascolaires, sportives ou artistiques, comme les conservatoires ou les clubs de sport.

Lecteurs et libraires côte à côte pour l’ouverture des librairies

Les libraires indépendants sont fermés depuis vendredi mais les grandes surfaces ont gardé leur rayon livre ouvert. Devant cette injustice, les librairies ont demandé la fermeture du rayon. Depuis lors, les politiques, les intellectuels et les lecteurs montent au créneau. La remise des  prix littéraires est repoussée par solidarité.

Dans plusieurs grandes villes (Perpignan, Brive, Beaune, Valence, Chalon-sur-Saône, Colmar etc.), les municipalités ont décidé d’ouvrir les librairies, poumons de la vie culturelle. L’état a répondu négativement mais certains ont passé outre. A Paris, Anne Hidalgo mais aussi Rachida Dati s’élèvent contre cette mesure qui est un blocage de l’accès à la culture.

Politiques et milieu littéraire unis pour les librairies

-« Fermer les librairies et les bibliothèques, c’est fermer l’accès à la culture à ceux qui ne peuvent pas forcément en profiter chez eux » … « J’appelle à  maintenir ouvertes les bibliothèques et les librairies  pendant la durée du confinement. Il s’agit aussi d’une mesure contre le séparatisme »,  a déclaré la maire du 7ème arrondissement.

-Par ailleurs, 68 sénateurs ont lancé dans « Le Figaro », un appel pour que les librairies soient considérées comme « commerces de première nécessité ».

« Alors que souffle le vent mauvais de l’obscurantisme et des nouvelles idéologies totalitaires, gardons à l’esprit qu’elles sont un lieu où vivent les valeurs de modération, de bienveillance, de tolérance et l’intelligence collective « , ont-ils fait part..

-Le critique littéraire François Busnel a décidé de lancer une pétition, tout en déclarant sur  France Info: « Nous avons tous entendu le président de la République nous dire « nous sommes en guerre ». Pourquoi nous priver du meilleur bataillon pour nous permettre d’affronter l’obscurantisme « .

-L’Association des maires de France (AMF) a plaidé pour la réouverture de ces commerces de proximité, et l’UDI a encouragé ses maires à prendre des arrêtés en ce sens.

-De son côté, la maire de Paris, a annoncé une initiative commune avec d’autres villes, pour la réouverture des librairies qui comme les coiffeurs sont des « commerces de proximité et un lien social  pour lutter contre l’isolement ». Elle a demandé aux lecteurs de ne pas acheter sur Amazone.

« Je le dis vraiment aux Parisiennes et aux Parisiens : n’achetez pas sur Amazon. Amazon c’est la mort de nos librairies et de notre vie de quartier »…  « La culture est essentielle, c’est une erreur de la sacrifier ». a déclaré la maire à la presse.

« Rallumez les feux de nos librairies

Fondatrice de la librairie des Abbesses, Marie-Rose Guarniéri est à l’initiative de l’opération « Rallumez les feux de nos librairies » des libraires « Rallumez les feux de nos librairies ». Chaque jour à 15h, des écrivains viendront en signe de résistance et solidarité dans une librairie pour rallumer ses lumières symboliquement.

Le 2 novembre la maire de Paris a inauguré l’initiative à la librairie des Abbesses en compagnie de  l’écrivain Sylvain Tesson.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email