Catégories

16 novembre 2020

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Pour ses soixante ans de carrière, Gilles Dreu sort un nouvel album de duo

2 min read

Gilles Dreu n’était pas destiné à être chanteur. La passion première de Jean-Paul Chapuisat (son vrai nom), était surtout tournée vers le sport. Adolescent il s’essaie à l’athlétisme, au cyclisme, au rugby, à la plongée sous-marine et à l’escalade. C’est donc tout naturellement qu’il s’oriente vers des études de professeur d’EPS. Rattrapé par ses obligations militaires, il passe 30 mois en Algérie. A son retour, il se met à fréquenter les cabarets de Montmartre. Lors d’une soirée au Tire-Bouchon, il se retrouve sur la scène à chanter « Quand on a que l’amour ». Son interprétation lui vaut d’être engagé par le maître des lieux et à revenir dès le lendemain pour trois titres.   Adieu le sport, place à la scène et donc à un pseudonyme. Il choisit Dreu, sa ville natale en y supprimant le X. Devenu ainsi chanteur professionnel, il enchaîne les prestations dans des cabarets parisiens. Sa notoriété s’installe en douceur, mais ne décolle pas. Grâce à Hugues Aufray, il change de style. C’est alors que la popularité lui sourit, notamment avec le titre« Alouette », une reprise de La peregrinación, d’Ariel Ramírez Misa Criolla, elle-même reprise d’un thème musical moldave. En soixante ans, les succès vont s’enchainer.

En 2019, le groupe « Lily Cry » le propose de revenir en studio. Résultat ?  Un seizième opus est sorti chez MCA Distribution/Universal Mucic depuis le 30 octobre. Dédié à l’amitié, « Le comptoir des amis » préfacé par Marcel Amont a été composé dans la joie de vivre. Quinze chansons originales, 100% variété française, dont treize que Gille Dreu partage en duo avec des grands noms :  Serge Lama, Didier Barbelivien, Gérard Lenorman, Pierre Billon, Jean-Paul Cara, Stone, Alain Turban, Frédéric Zeitoun, David Alexandre Winter et Fabienne Thibeault ; un album de copains qui, comme assis « au comptoir des amis », nous chantent « si fort que même au paradis on nous foutra dehors

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email