Catégories

21 janvier 2022

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Réussir sans bac

5 min read
Sans le BAC... tout est posible! Beaucoup ont réussi leur parcours sans avoir le BAC, avec la satisfaction d'avoir pu vivre leur passion, et de vivre de leur passion...

Sans le BAC… tout est posible! Beaucoup ont réussi leur parcours sans avoir le BAC, avec la satisfaction d’avoir pu vivre leur passion, et de vivre de leur passion ou business.

Ce sont des stars qui n’ont jamais eu leur baccalauréat, mais cela ne les a pas empêché de connaître une belle réussite dans leurs milieux respectifs.
Si les diplômes sont nécesaires dans certains encadrements, rien n’est impossible sans le bac… aujourd’hui c’est important de revaloriser les métiers, les parcours et la maîtrise professionnelle, sans le bac afin que les étudiants puissent faire leur choix en confiance et avec motivation.

Des stars les plus en vue du sport, du cinéma, de la musique, des médias, l’artisanat, la restauration, ou les travaux publics, etc., sont nombreux à ne pas avoir décroché ce précieux diplôme, censé ouvrir les portes des études supérieures. Et tenez vous bien : même l’un des hommes les plus riches de France a échoué lors des épreuves du bac ! François Pinault, dont la fortune personnelle est évaluée à plus de 41 milliards de €, a quitté l’école à 16 ans avant de lancer sa première entreprise huit ans plus tard. Avec le succès qu’on lui connaît. Après avoir bâti un petit empire du bois, François Pinault met le pied dans la distribution au tournant des années 90 en rachetant le groupe Conforama à Bernard Arnault, puis les grands magasins du Printemps. Dans la foulée, il s’offre La Redoute et la Fnac, avant de se diversifier dans la presse avec le magazine Le Point et dans l’art avec le rachat de la célèbre maison d’enchères Christie’s.

La preuve que cela n’empêche pas de faire carrière, quel que soit leur âge…

Le bac, n’est pas un passage obligatoire pour réussir

Vous ne le saviez peut-être pas mais il existe de nombreux people qui ont réussi à percer sans avoir décroché ce fameux diplôme. Voila la liste !

Côté cinéma, on remarque que des grands noms tels que Ryan Gosling, Kristen Stewart, Patrick Bruel, Gérard Depardieu, Jean-Paul Gauthier, Christophe Maé, Alain Delon, Vanessa Paradis ou Fabrice Lucchini ont aussi raté leur bac, ou ne sont tout simplement pas allés assez loin dans leurs études pour passer l’examen.

Comme c’est également le cas de Jamel Debbouze, ou d’Alain Souchon, chanteur a succès depuis les années 70, et même des journalistes et personnalités des médias comme Jean-Pierre Foucault, Michel Drucker ou Michel Denisot n’ont pas obtenu le BAC.

Les sportifs qui n’ont pas le bac, et n’empêche pas de faire carrière, sachez également que Zinédine Zidane, dont le palmarès footballistique est l’un des plus fournis qui soit, n’a pas non plus obtenu son bac. Tout comme Sébastien Loeb, octuple champion du monde des rallyes, et Wilfried Tsonga, champion de tennis.

On continue la liste, en traversant l’Atlantique en Amérique, on découvre les noms de stars qui ont abandonné l’école très jeune.

Rihanna, à 16 ans avait quitté son école, Johnny Depp à 15 ans, Jennifer Lawrence à 14 ans, Ryan Gosling à 17 ans, Leonardo DiCaprio n’a pas fait de longues études, Patrick Dempsey a arrêté ses études à l’âge de 17 ans, Nicole Kidman a arrêté l’école à 16 ans, Eminem a redoublé sa troisième, il s’est finalement dit que l’école, ce n’était pas fait pour lui, Tom Cruise a quitté le lycée. Jim Carrey a fait le choix d’arrêter l’école pour venir en aide à ses parents. A l’âge de 16 ans, Cameron Diaz n’a pas hésité à quitter l’école pour débuter une carrière dans le mannequinat.
Si le diplôme est important, plusieurs stars ont réussi une très belle carrière sans avoir passé le fameux examen…

En moyenne, chaque année 60.000 étudiants n’obtienent pas le Baccalauréat, mais d’autres solutions plus adaptées et motivantes existent et peuvent aboutir à de réels debouché professionnels, chacun a son histoire, ses réussites, ses échecs, ou les expériences.

Pour le fondateur du site « SansBac », Patrick Brignoli, toutes ces personnalités sont la preuve vivante de la réussite : « Ça ne veut pas dire que si on n’a pas de bac on est incapable ».

Le chef d’entreprise a lancé il y a quelques mois un projet qui contient un site internet, des réseaux sociaux, des chaînes de podcast, et des liens vers des organismes, des formations et des recruteurs, pour ceux qui souhaitent poursuivre leur vie professionnelle sans bac.

« SansBac » vise à donner envie aux jeunes de réfléchir à ce qu’ils aimeraient faire ainsi qu’à aider ceux qui ont échoué à obtenir un diplôme en les accompagnant dans une démarche avec bienveillance.

Le bac est considéré aujourd’hui comme une étape nécessaire, une garantie pour l’avenir. Avoir un BAC+5 n’est pas synonyme d’épanouissement personnel, ni une garantie de trouver un emploi. C’est vraiment nécessaire dans certaines situations, mais ce n’est pas toujours le cas. Il existe d’autres solutions, plus adaptées et plus motivantes. Pour Patrick Brignoli, le créateur de « SansBac », « le plus important est d’exercer un métier qui nous passionne et de faire un choix avec confiance et motivation ».

Pour les jeunes qui n’ont pas obtenu le bac, ou qui souhaitent découvrir des domaines qui leur conviennent mieux, « SansBac » propose une liste et des contacts avec des organismes de formation, un dispositif qu’il a créé pour offrir des conseils utiles pour donner de l’espoir, pour générer des impulsions et agir.

L’intelligence n’a pas de diplôme et la capacité de réussir dans la vie ne passe pas par des diplômes, et seulement par la satisfaction et le plaisir de ce que vous faites.

Aujourd’hui, vous avez « SansBac » qui suggère que vous pouvez réussir dans la vie si vous avez de l’ambition et aimez ce que vous voulez faire demain.

www.sansbac.fr

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email