Catégories

1 octobre 2020

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Une somme dérisoire des organiser les attaques

1 min read

Le ministre français des finances est revenu jeudi sur les moyens engagés par les terroristes pour agir, le 13 novembre.

Les auteurs des attentats du 13 novembre à Paris n’ont pas eu besoin de plus de «30’000 euros» pour organiser les attaques, a déclaré jeudi le ministre français des finances Michel Sapin. L’opération a été financée par un «cumul de toutes petites sommes».

Pour réunir ces 30’000 euros, «il n’y a pas besoin d’énormément de mouvements» d’argent, a souligné le ministre, ajoutant que l’opération avait été financée via notamment des cartes prépayées.

«Dans les heures qui ont suivi les attentats, l’analyse des mouvements de fonds a permis d’identifier des éléments familiaux, en Belgique, qui ont permis aux services français de renseignement financier (Tracfin) de localiser ceux qui ont été délogés», a raconté M. Sapin, évoquant «l’équipe terroriste de Saint-Denis».

«Ce n’est évidemment pas le seul élément» qui a contribué à les repérer, a poursuivi le ministre. Selon Tracfin, ces cartes prépayées, achetées en partie en Belgique, ont permis de financer les voitures et les appartements utilisés par les assaillants la veille et l’avant-veille des attentats.

Une réunion interministérielle consacrée à la lutte contre le financement du terrorisme a été convoquée jeudi par l’Elysée.

1 thought on “Une somme dérisoire des organiser les attaques

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email