Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Hermine de Clermont-Tonnerre: une princesse au paradis

4 min read

Hermine de Clermont-Tonnerre

Née en 1966 à Boulogne Billancourt dans une grande famille de la noblesse française, Marie-Hermine Antoinette de Clermont Tonnerre était une figure de la vie mondaine.

Elle grandit dans le château familial entre un père colonel chez les paras et une mère sévère, cavalière émérite. Elle suit des études dans un pensionnat avant de rejoindre la maison de couture Christian Dior à l’âge de 22 ans, en tant que styliste. Elle y croise de nombreuses célébrités et se constitue un carnet d’adresse impressionnant, ce qui la conduit quelques années plus tard à créer sa propre agence de communication consacrée à l’événementiel. Grâce à son don pour les relations publiques, sa connaissance accrue du gotha, on la retrouve dans les soirées mondaines où toute la jet-set s’affaire pour y assister bien qu’elle ne soit pas une aristocrate comme les autres, préférant fumer le cigare, le tatouage et les virées sur de grosses cylindrées.

A la fin des années , on la trouve à la distribution de 3 films: Alliance cherche doigt réalisé par Jean-Pierre Mocky (1996), Riches belles,etc réalisé par Bunny Godillot, aux côtés de Marisa Berenson, Anouk Aimé, Claudia Cardinale ou encore Sonia Ryckiel(1998), Trois zéros réalisé par Fabien Ontoniente où elle apparaît dans son propre rôle auprès de Gérard Lanvin, Lorent Deutsch ou Isabelle Nanty ainsi que de nombreux représentants du monde du football comme Jean-Pierre Papin ou Ronaldinho (2001).

Hermine de Clermont Tonnerre est aussi l’auteur de plusieurs livres: Politesse oblige: « Le savoir vivre aujourd’hui « (1996), « Un jour mon prince viendra mais où, quand, comment?: Savoir aimer »(2001), »Politesse oblige:savoir-vivre au XXIè siècle (2003), « Mon prince est venu : pour un temps, pour longtemps, ou pour toujours ? (2005),  » L’Art et la manière du discours de mariage (2009), « Savoir-vivre au XXIè siècle » (2015). De plus, elle a fait la préface de « Comment je suis devenu un supermondain : Rallyes, bottin mondain, bal des Debs… Le parcours très secret des pros de l’incruste » d’Éric Bonnet.  Ses ouvrages sont inspirés  par les moeurs qui évoluent tout en respectant la politesse aussi bien dans l’habillement que dans le manière de recevoir et l’utilisation des nouveaux moyens de communication (internet, réseaux sociaux, téléphones portables…)

Elle se fait aussi remarquer à la télévision lors de l’élection de Miss France 2003 en tant que jurée; elle participe ensuite à des émissions de téléréalité dont “Fear Factor” en 2004 et “La Ferme Célébrités” en 2010, aux côtés notamment de Brigitte Nielsen, Jeane Manson et Aldo Maccione.

En 2009, elle a participé avec Valérie Benaim au 10è Rallye des Princesses à  bord d’une panhard bleue de la place Vendôme à Paris vers Cannes.

Côté vie privée, elle s’est mariée en 1999 avec un financier britannique, Alastair Cuddeford,  avec lequel elle a eu 2 enfants: Allegra et Calixte, âgés aujourd’hui de 17 et 15 ans, mais le couple se sépare et divorce en 2009 malgré cela, le banquier restera le grand amour de la vie d’Hermine. Bien qu’il fasse aussi partie de la jet-set, cet homme était plutôt discret malgré quelques apparitions lors de galas de charité, de défilés de mode ou au Festival de Cannes en 2004.

Le 1er juin dernier, alors qu’elle fêtait avec des amis le déconfinement, la « Princesse » a été victime d’un grave accident de moto. Dans le coma, son état de santé était préoccupant et le pronostic vital engagé.  Tous ses amis ont envoyé des messages de soutien et ont prié pour son rétablissement. Son ex-mari qui était à son chevet avait donné un espoir le 21 juin en annonçant que la princesse avait ouvert les yeux un court instant. Jean-Luc Lahaye, un ami proche mais aussi motard avait confié que l’accident avait été très grave. De même Pierre Jean Chalençon et Françoise Laborde étaient très inquiets lui demandant de tenir bon. Malheureusement, Hermine de Clermont Tonnerre est décédée le 3 juillet à 10h45 à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre entourée de sa famille, à l’âge de 54 ans. Pour honorer sa mémoire, son entourage pense organiser en septembre une grande fête comme elle aurait aimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email