Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Le feu d’artifice 2020 à Paris aux couleurs des héros du quotidien

3 min read

La Ville de Paris a décidé de maintenir le feu d’artifice du 14 juillet tiré depuis la Tour Eiffel, contrairement à de nombreuses villes qui ont annulé le spectacle  suite à l’interdiction des rassemblements.

Les villes ayant annulé sont Marseille, Lyon, Toulouse, Strasbourg, Nice, Rennes, Bordeaux, Nantes ou Lille. À l’inverse, celles qui ont maintenu le spectacle sont Nancy, Béziers, Agde ou Frontignan en région de Montpellier.

Cette année, la capitale a accueilli les manifestations organisées pour la Fête Nationale dans des conditions très spéciales suite à la crise sanitaire. Le défilé sur les Champs Elysées a été remplacé par une cérémonie sur la place de la Concorde, sans public mais avec 2500 invités en l’honneur du personnel soignant et des 4 pays qui ont accueilli 161 patients français de la région Grand-Est atteints du Covid-19 dans leurs hôpitaux durant la crise: Allemagne, Autriche, Luxembourg et Suisse.

Pas de véhicules terrestres mais seulement un défilé de troupes à pied soit 2 000 militaires provenant de 39 brigades et écoles militaires puis le survol de la capitale par 52 avions et 20 hélicoptères, entrecoupés par 3 animations: « Hommage au Général de Gaulle »; « La tradition du 14 juillet, fête nationale, fête populaire »et « Hommage à la Nation ».

La Ville de Paris et le préfet de police de Paris ont adapté le feu d’artifice aux circonstances exceptionnelles avec des modalités d’organisation particulières; cette année, il a été tiré à distance à 23h depuis la Tour Eiffel et les jardins du Trocadéro; un large périmètre a été interdit au public rassemblant ordinairement plus de 500 000 personnes sur le Champ de Mars.

Le grand concert de Paris organisé par Radio France pour  la 8ème année consécutive et présenté par Stéphane Bern s’est également tenu à huis clos à 21h10. Il réunissait 65 musiciens de l’Orchestre national de France, le Chœur de Radio France et la Maîtrise de Radio France sous la direction de la cheffe d’orchestre Eun Sun Kim ainsi que les plus grands solistes internationaux dont Fatma Said, Sonya Yoncheva (soprano), Ludovic Tézier (baryton), Benjamin Bernheim (ténor), Sol Gabetta (violoncelle), Lisa Batiashvili (violon), Lucienne Renaudin Vary (trompette), Khatia Buniatishvili (piano), Marina Batič (chef de choeur), Sofi Jeannin (chef de choeur). Un merveilleux moment de musique classique qui s’est terminé par une somptueuse Marseillaise.

Le spectacle pyrotechnique d’une durée de 35 minutes sur la thématique « Merci aux héros du quotidien qui ont œuvré contre l’épidémie« a débuté à  23h; il représentait aux yeux du monde entier, le symbole de la résilience de Paris et de la France au son de « Monday, Tuesday.. » de Dalida, « J’ai la mémoire qui flanche » de Jeanne Moreau,  » Les  Mots bleus » de Christophe , de l’accordéon ou de « La vie en rose »… Côté couleur, le rouge, le rose, le vert ont dominé dans les 12 tableaux présentés.

Le concert lyrique et le feu d’artifice, ont été retransmis en direct à la télévision sur France 2, mais également à la radio et sur internet, par France Inter et Paris.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email