Catégories

23 octobre 2021

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Sobriété et dignité pour les obsèques du Prince Philip

5 min read

Les obsèques du Prince Philip ont eu lieu samedi 17 avril, une semaine après le décès du prince consort le 9 avril. La cérémonie s’est tenue à la Chapelle St George, dans le parc du château de Windsor en présence de 30 invités, selon les règles liées à la pandémie.

Après la cérémonie, le prince Philip reposera d’abord dans le caveau royal des jardins Frogmore. Son cercueil rejoindra celui de la Reine Elizabeth II, lorsque celle-ci décédera. Il sera alors inhumé au côté de son épouse, dans la chapelle commémorative du cimetière royal.

Comme le souhaitait le Duc d’Edimbourg, ce fut une cérémonie simple et sobre. En effet, le prince consort ne désirait pas d’obsèques nationales.

Hommages de la population

Durant cette semaine de deuil, les britanniques ont témoigné leur émotion  à la famille royale. Ils ont déposé messages et fleurs devant les grilles de Buckingham.

Afin d’éviter les attroupements, le palais a demandé aux sujets de sa Majesté de ne pas se déplacer et de suivre les obsèques à la télévision. Toutefois, certains ont préféré se rendre à Windsor pour  rendre leur dernier hommage au Prince.

Des défilés militaires ont ouvert la cérémonie qui a commencé par une minute de silence à 15h (16h à Paris) à Londres et dans tout le pays. Les régiments dont celui des grenadiers de la Reine ont ensuite marché. Le cercueil disposé sur le Land Rover vert, conçue avec l’aide du Prince Philip, a rejoint l’entrée principale du château; une procession a suivi.

Procession des proches

La procession a débuté derrière les murs du château et a duré 8 minutes. Elle se composait majoritairement de membres de la famille royale et se déroulait à pied. Seule la Reine, suivait dans sa Bentley, accompagnée d’une dame d’honneur. Le nombre de personnes présentes dans la chapelle étant restreint, la souveraine est entrée seule. L’archevêque de Canterbury a accueilli la souveraine à l’entrée de la chapelle.

Le Prince Charles, la Princesse Anne ouvraient la procession, suivis de leurs frères, les Princes Andrew et Edward. Les princes William et Harry arrivaient ensuite, séparés par leur cousin, Peter Phillips, fils de la Princesse Anne. Derrière eux, les 3 représentants de la famille allemande du duc d’Edimbourg: Bernhard, prince héréditaire de Bade, petit-fils de Theodora, Prince Philipp de Hohenlohe-Langenburg, petit-fils de Margarita et Heinrich-Donatus de Hesse, un cousin. Le vice-amiral Sir Tim Laurence (mari de la princesse Anne) et le comte de Snowdon ( fils de la défunte princesse Margaret) fermaient la marche.

Par ailleurs, les régiments sont entrés en musique à l’intérieur du bâtiment avant l’entrée du cercueil porté par les Grenadier Guards.

Dans la cour, on pouvait voir la calèche du Prince Philip, conduite par les poneys Fell (espèce en voie de disparition) nommés Balmoral Nevis et Notlaw Storm, accompagnés de 2 palefreniers. Le prince avait lui-même conçu cette calèche.

Le cercueil

Le Duc d’Edimbourg avait choisi lui même choisi son cercueil, il y a plus d’une trentaine d’années. Il s’agit d’une pièce en chêne anglais, également opté pour la souveraine. Par ailleurs,  le chêne anglais est doublé de plomb pour empêcher l’humidité de pénétrer et ainsi garder le corps en bon état le plus longtemps que possible. Les pompes funèbres Leverton & Sons  sont en charge des obsèques royales.

Le drapeau de la Grèce, pays d’origine du Prince Philip, et les bandes noires et blanches de la famille Mountbatten recouvraient le cercueil. La représentation héraldique de la ville d’Edimbourg et les 3 armes du drapeau de la royauté du Danemark les complétaient. La casquette de Marine du prince Philip, son épée et une couronne de fleurs fraîches étaient déposés sur le cercueil.

La cérémonie religieuse

David Conner, doyen de Windsor, a pris la parole et les chants religieux ont démarré. Il a salué  » la mémoire d’un homme qui a apporté un soutien sans faille à la reine. » Une chorale  de quatre chanteurs ont interprété des musiques choisies par le duc d’Edimbourg.

La Reine Elizabeth II se trouvait seule dans un boxe, toute de noir vêtue comme le reste des invités. Les princes ont rejoint leurs famille. Le Prince William et son épouse Kate Middleton étaient face au prince Harry. Ce dernier est venu seul,  son épouse Meghan Markle, ne pouvant voyager en raison de sa grossesse.

Justin Welby, archevêque de Canterbury a lu un passage de l’Evangile selon Saint-Jean. Sur une demande du prince Philip, le choeur a chanté le psaume 104 mis en musique. Il fut interprété ainsi pour la première fois à l’occasion de ses 75 ans.

Puis le héraut d’armes de la Jarretière a cité les titres et médailles du Prince Philip. Ce dernier avait lui-même choisi les médailles présentes sur l’autel.

Après la bénédiction de l’archevêque de Canterbury, le choeur de St George a interprété l’hymne national britannique, God Save the Queen. Les invités  ont salué le cercueil pour un dernier adieu.

Le cercueil du prince Philip a rejoint le « Royal Vault »(caveau royal). Il restera dans cette crypte jusqu’au décès d’Elizabeth II. Les époux réunis seront alors inhumés à la chapelle du Memorial du roi George VI, père d’Elizabeth II.

le Régiment Royal d’Écosse a joué quelques notes de cornemuse après les trompettes la Royal Marines.

Fin de la cérémonie

La reine Elisabeth II est remontée dans sa voiture pendant que le reste des membres de la famille repartait à pied vers le château de Windsor.

Sur le chemin, le prince Harry et son frère William ont échangé quelques mots.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email