Catégories

25 septembre 2020

Journal Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Restaurants : de nouvelles tables font leur rentrée !

3 min read

Alors que depuis le 15 juillet (et ce jusqu’au 15 octobre), le chef Mory Sacko marie ses influences africaines et japonaises sur la terrasse éphémère du Palais de Tokyo dans un décor futuriste, aux frontières de l’art et du design face à la Seine et à la Dame de fer, alors que le Wanderlust, club outdoor doté d’une terrasse de 1500 m², jouera les prolongations jusqu’au 27 septembre avec sa gigantesque table futuriste  dont la carte 100% Street Food est présentée par la jeune cheffe Alexia Duchêne, de nouveaux restaurants vont ouvrir leurs portes en septembre prochain, démontrant ainsi, que dans l’adversité, la crise sanitaire n’aura pas eu raison de leur activité.

                                           (c) The Social Food 

C’est dans le 1er arrondissement de Paris, tout près de la place des Victoires (44, rue Coquillère), que la cheffe Carla Rebeiz va proposer aux papilles gourmandes qui font attention à ce qu’elles mangent, une cuisine libanaise familiale généreuse dépoussiérée. La nouvelle enseigne de celle qui a d’abord fait carrière dans la finance, fera la part belle aux légumes, aux céréales, aux herbes et aux épices en revisitant les saveurs orientales. À sa carte, des plats du jour généreux et chaleureux, revisités comme à la maison, tels la moughrabieh,le taboulé, la Mann’oushe (galette de blé bio fourrée), les mezzés, la labné, le sumac ou inédits comme le croissant au zaatar (mélange aromatique à base de thym), préparés à partir de recettes faites avec des produits de saison provenant des meilleurs petits producteurs et artisans du bassin méditerranéen qui seront également proposés à la vente. Sur place, à emporter ou en livraison, du petit déjeuner au dîner, son restaurant Eats Thyme avec son épicerie, seront ouverts toute la journée de 8h30 à 23h00, 7 jours sur 7 – www.eatsthyme.com 

(c) Pierre Gab

 

Il est autodidacte, il est jeune. Jusqu’alors chef à domicile indépendant et consultant Alexandre Marchon s’installe dans ses propres murs où il fera chauffer ses fourneaux au 161rue Saint Maur dans le 11ème arrondissement. Comme à son image, la cuisine d’aujourd’hui et responsable de Marchon y sera positive, accessible et privilégiera le légume dont il fait le centre de toutes ses assiettes et que la viande et le poisson viennent condimenter sans oublier les condiments et sauces, ses accords de prédilection.  Chez Marchon, on pourra y manger tard le vendredi soir, y emporter le célèbre poulet « PDD », le dimanche et y apprécier sa cave à chocolats à la fin d’un déjeuner au menu en 3,5 ou 7 temps – www.alexandremarchon.com

(C) Romain Gaillard

Les cuisines du Bistrot Flaubert va avoir un nouveau chef à ses commandes. Le coréen Sukwon Yong y repensera tous les grands classiques de la cuisine bistrotière. Jouxtant la maison doublement étoilée de Michel Rostang reprise par Stéphane Manigold, la carte aux coûts accessibles (49€ pour le menu entrée/plat/dessert) y proposera des plats gastronomiques renouvelées, faits de produits du terroir mêlant des saveurs asiatiques savoureusement dosées et qui pourront être subtilement accompagnés par un choix de vins fin ainsi que de champagnes – www.bistrotflaubert.com

 

 

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email